Louviers, la dernière séance

Je pars ce soir pour trois jours à Louviers, la dernière de quatre séances avec huit classes, oui, huit ! De huit à quinze ans, des enfants, des adolescents réunis autour d’un projet CLÉAC (la Ville, la Médiathèque, l’Éducation nationale, la DRAC y participent).

Pour leur faire créer une histoire commune, relire Perec — eux me parleront de Mon cher voisin… Et inventer un immeuble, on sait maintenant qu’il est au 7 de la rue de l’Univers. Dans cet immeuble, des appartements, une terrasse, un grenier, un escalier bien sûr — et un ascenseur, Madame, il faut un ascenseur pour les handicapés ! — et un ascenseur donc. Une écurie dans un jardin, une Fiat Panda reine du tuning, des chauves-souris, un mini-dinosaure et des chats, beaucoup de chats…

En quatre séances d’écriture, ils auront inventé des personnages, une famille ou une coloc’, trouvé de la matière, trituré les mots, croisé leur histoire avec celle des autres groupes… Quant aux enfants du Centre d’aide aux devoirs, ils ont imaginé Chantal, la gardienne aux piercings ancienne chanteuse d’opéra — ben oui, parce que “Chant”-al, elle chante, forcément !

Après cette dernière séance, place au comédien et metteur en scène Patrick Verschueren qui va travailler avec eux la mise en voix… Et rendez-vous le 25 avril au théâtre Grand Forum, la plus grande salle de Louviers, pour une lecture échevelée, deux cents enfants et adolescents sur scène, une gardienne mal embouchée et… un chat sur le toit.

Bravo à vous tous, enfants, adolescents, organisateurs, enseignants, à vous qui me véhiculez d’une classe l’autre… Et à demain !

Fin de résidence 1 – L’atelier de Cyrille Pomès

Septembre 2016. Fin d’un été aux couleurs somptueuses. On aimerait tant que chacun puisse en profiter, d’Alep en Érythrée, de Lampedusa à Calais…

Mais revenons en images sur cette dernière partie de notre résidence “Utopies”, une résidence menée en duo avec Carole Chaix depuis octobre dernier.

En commençant par l’atelier de notre – super ! – invité, Cyrille Pomès.

Toutes les photos sont signées Jacques Prat Delavière (merci à lui !).

La boutique des Utopies, à Carpentras.Cyrille Pomès parle BD.Des Nomades appliquées…Chacune sa case pour une planche collective.Regard sur l'épaule d'Ève-Marie.Carole Chaix croque les Nomades.Gros plan sur le dessin de Carole.Ouverture des carnets, lien de toute la résidence.Affichage des cases, montage de la planche.Cyrille devant la planche créée en atelier.

Retour sur l’été… Sarrant

sarrantlematinIl était une fois un petit village de maisons de pierre blotti entre des murailles ouvertes sur une immensité de champs aux couleurs saturées de soleil… il était une fois dans ce petit village gersois, un couple de libraires hors normes (mais les libraires et la norme vont rarement bien ensemble…), Cathy et Didier Bardy qui inventèrent “Des livres et vous”, une librairie… tartinerie, à Sarrant, rien n’est comme ailleurs. Quand ce village de maisons de pierre, quand ce couple de libraires et l’association “Lires”, quand Marie Paquet et sa médiathèque départementale… ont rencontré François Place, la détonation a résonné jusque loin, bien plus loin que les horizons habituels…
les Estivales de l’illustration étaient nées. On était en 2014 et l’histoire ne faisait que commencer.

Cet été 2015, du 16 au 19 juillet, les invitées d’honneur étaient Delphine Perret et Carole Chaix. J’ai eu l’immense privilège d’y être la première écrivaine invitée parmi huit illustrateurs formidables. J’y ai mené trois jours de master class autour de “l’écriture en chantier” sous les arbres de la cour de l’école. On a tous respiré cet air de liberté, ce vent de création, dans les rues, les maisons, du matin au soir, les ateliers, les inventions, les discussions, les conversations, tout était prétexte à vivre plus fort.

Au générique :
autour de Carole Chaix et Delphine Perret, Benjamin Chaud, Gilles Bachelet, Cyrille Pomiès, Natali Fortier, Régis Lejonc et Cécile Roumiguière, les sérigrapheuses Mamouchkas (Julie et Laura) et Iris Miranda à la gravure, les libraires et leur équipe de choc, les bibliothécaires, une équipe de bénévoles hors pair, des hôtes chaleureux, les participants aux master class, les adolescents du camp de vacances, les habitants du village, les paysans, maraîchers, et l’équipe de la cantine pour des apéros et des repas inoubliables, les petits déjeuners, les soirées… et un concert sous l’orage !

Longue longue vie à ces Estivales dans ce village qui a déjà toutes les couleurs de “village de l’illustration”…

Je me permets d’emprunter quelques photos sur le site de La Tartinerie (la plupart des photos sont signées Jérémy Jeey).
Allez faire un tour sur leur site pour avoir plus d’images et de renseignements sur cette magnifique entreprise.

Sarrant, un village le crayon sur le cœur.Carole Chaix et Didier Bardy.Ouverture des Estivales 2015.Master class du matin.Master class, concentration concentration…Des mains en écriture.On s'active, on s'agite, mise en place de l'exposition des master class.Une master class aux champs avec Carole Chaix.L'heure de la cantine (et quelle cantine !).Sieste et lecture murmurée.Illustrations sur les fenêtres du village, ici, Carole Chaix.Une fresque, tout le monde aux crayons.Barbora, de la librairie, le sourire des bénévoles !Cathy et Gilles, soirée inventée.Dessiner les yeux bandés, défi relevé par Delphine Perret.Ou dessiner en guidant la main de l'autre… ici avec Cyrille et Julie.Un concert sous l'orage, violent, magnifique.

Les Estivales de l’illustration

Estivales, visuel

Dernier tour de piste de la saison… trois jours de master class à Sarrant. Seule auteur parmi une belle bande d’illustrateurs, Claire Franek, Natali Fortier, Gilles Bachelet, Benjamin Chaud, Régis Lejonc et Cyrille Pomès, menés par les deux invitées d’honneur, Carole Chaix et Delphine Perret, ces Estivales de l’illustration vont donner à Sarrant des airs de musée vivant. Ateliers, délires dessinés, discussion autour d’une table ou lectures croisées, tout est prévu.

Sous la houlette de Lire en Short, cet événement est une invention de l’association Lires et des Médiathèques du département du Gers en collaboration avec la libraire La Tartinerie, tout est sur le programme !

Inscrivez-vous ! Surprises et tremblements, émotions et fous rires au programme…

Sur les chemins de Mafate

Mafate, le sac à dos
©Muriel Enrico

Le métier d’auteur offre parfois des surprises de rêve…
Quand j’ai rencontré Muriel Enrico, il y a quelques années, je n’avais encore écrit que deux ou trois livres, je me souviens de lui avoir parlé du “Voyage de Poéma”, qui se passait sur une île…

Aujourd’hui, c’est elle qui m’emmène sur son île, avec toute son équipe, dans une aventure folle autour du salon du livre jeunesse de l’Océan Indien, sur les chemins de Mafate
Avec Carole Chaix, Laurent Corvaisier, Judith Gueyfier, Antoine Guillopée, Cécile Hudrisier et Jo Witek, nous serons six “métros”, seize auteurs et illustrateurs en tout, à arpenter le cirque à la rencontre des enfants et des habitants de Mafate. Et sûr, on ne se perdra pas en chemin, l’équipe du salon veille !

Départ samedi 4 octobre 2014, photos et impressions à venir, avant le salon et tous les auteurs, illustrateurs, artistes invités du 15 au 19 octobre autour du thème “Filles et garçons dans la littérature jeunesse” .