Au pays des p’tits pois

Objat, à quatre heures et quelques de Paris par un train qui tangue, s’arrête, parfois, sur un pont suspendu à la cime des arbres. Et plane le rapace dans le vert du paysage, dans le bleu d’un ciel sans nuage. Belles images.

Objat, donc, pays des petits pois. Un village, un bourg. Des maisons aux lourdes pierres rouges, des fleurs, des potagers, des petits pois, donc et… des fous de livres. Mais quand on dit fous, de vrais fous amoureux. Des passionnés qui ont décidé il y a cinq ans de tenir salon, et hop, y’a plus qu’à…

Voilà donc Obj’adore lire, un salon atypique. Une équipe qui choisit les invités sur un coup de cœur pour un livre (merci aux Fragiles qui a su séduire Pascale !). À partir de là, c’est l’escalade… La fine équipe vient vous voir sur un salon ou un autre, à Montreuil, sourire et petits pois en chocolat à la main (le chocolatier du coin est complice), et on se retrouve invité, forcément, Pascale, Benoît, Muriel… ils sont tous si gentils, si prévenants, on ne regarde même pas si la date tombe ou pas pendant des vacances qu’on voulait préserver, ni combien de kilomètres on va faire pour y arriver. Et hop… on a dit oui.

Quand la date d’Obj’adore lire approche, on a tout reçu, convention, feuille de route, demande si particularités alimentaires ou autres (ah, si on redoute les protéines et le gras genre foie ou les truffes, mieux vaut le préciser, le régime d’Objat ne tourne pas vraiment autour du petits pois ni du vert…). Tout est précis donc, et voilà qu’on reçoit encore un paquet : un livre, les chroniques de François Morel, pour le trajet, au cas où on s’ennuie.

On se dit, ils sont vraiment sympas… Et ça ne fait que commencer. À l’arrivée, on est accueillis comme des pachas. Ou plutôt, comme quelqu’un de la famille qu’on n’a pas vu depuis longtemps et qu’on a plaisir à retrouver. Le “chef de famille” prend le meilleur vin de sa cave pour vous faire plaisir, la “chef de famille” est attentive à ce que chacun se sente bien, Muriel, Anne et toute l’équipe sont aux petits soins, et les journées, les soirées, passent trop vite.

Dans les classes, les enfants et les enseignants nous attendent, ils ont lu, préparé des surprises, ils viennent nous revoir sur le salon, bondé. Quant à la libraire… Josy, elle a la palme de l’implication personnelle, avec une tenue spéciale p’tis pois tout en jaune et vert, accordée à son sourire, inimitable !

• Objat en quelques mots : passion, littérature, sourire, respect, attention, gentillesse, drôlerie… super salon !

… Et en quelques images (cliquer pour les agrandir).

Objat, au pays des petits pois…… il y aurait aussi des bananiers ?Et de drôles de fleurs sur la vitrine de la librairie !Dans les classes, des dessins sur des mots.Et sur le salon, des tables avec tous les livres.… et même… des p'tits pois en botte.Alors quand on part d'Objat, on espère bien qu'on y reviendra.Petits pois migrateurs, d'Objat jusqu'en Bretagne.