Le making off

Décembre 2006, voyage de Paris vers le sud. Brume et gris sur l’autoroute. Conversation à deux. Écrire. Pourquoi, comment ? Nostalgie des équipes de création de spectacles. Et si je montais une bande ? Une bande d’auteurs, comme une bande d’ados. Écrire chacun son histoire, reliée à celle des autres par les liens de la bande. Écrire des nouvelles, des textes forts et condensés, des éclats de vie.

La voiture dans la nuit, phares blancs, phares rouges. Et le chant feutré du moteur. Écrire à plusieurs, non pas en se passant la plume pour une histoire en continuité, mais en croisant les plumes pour aller au plus près des pulsations de cet âge fragile. Donner à lire autant dans les silences que dans les mots, le lecteur comme ultime membre de la bande.
Au bout du voyage, les blue Cerises étaient nées, au moins dans ma tête.
Le choix des complices vint ensuite, au gré des rencontres et des sensibilités, chacun trouvant immédiatement sa place dans la bande.
signature-cerisesAu départ, les blue Cerises étaient cinq : Violette, Amos, Zik, Satya, et Sven (Mano Gentil), entourées d’un illustrateur (Fred B.). Que soit ici remerciée cette bande de créateurs. Complices de cogitations envolées, de rires et de délires autour d’une table, au téléphone, par mail, par vidéo, sur le forum, ces six membres de la grande matrice des Cerises ont permis que l’aventure prenne son envol.
L’illustrateur s’est très élégamment effacé au moment de la réflexion éditoriale. Puis Sven a suivi une autre route, mais il n’est pas dit qu’il ne repasse pas faire un tour à la Cinémathèque saluer ses vieux potes un de ces jours. Tout comme les blue Cerises croiseront sans doute d’autres compañeros.
Mais retrouveront-ils Olivia ? Qui sait… L’aventure ne fait que commencer.

Cécile Roumiguière, novembre 2008

Le carnet de Satya (©Jean-Michel Payet) Le carnet de Satya (©Jean-Michel Payet) Le carnet de Satya (©Jean-Michel Payet)

Le carnet de Satya (© Jean-Michel Payet)