La Belle et la Bête

Un album avec Aurélia Fronty
Belin, nov. 2013

L'éclosion de l'amour

Une Belle curieuse, une Bête prisonnière de son passé. Un père ruiné, des sœurs jalouses, une rose. Et l’éclosion de l’amour.
001-bibliotheque-bellebeteMon enfance a été bercée de ce conte dans la version de Cocteau, en noir et blanc nimbé des lumières d’Henri Alekan.
Je voulais rendre hommage à ce film. Voilà qui est fait, en toute liberté (merci à Nathalie Maitenaz et aux éditions Belin !), en grand format, avec la beauté et l’élégance des images d’Aurélia Fronty.
Je ne pouvais rêver plus belle… Bête.

D’Apulée aux Contes des nuits facétieuses de la Renaissance par l’Italien Straparola, en passant par des contes régionaux, de l’Ariège à la Lorraine, l’histoire des amours d’une belle et d’une bête a traversé les siècles. La Bête a tour à tour pris le visage d’un porc, du diable, d’un corbeau, d’un poulain ou d’un loup blanc, mais au final toujours la Belle découvre l’amour.

Je suis très fière de m’inscrire dans cette nécessaire lignée des conteurs. La première version “moderne” du conte apparaît à l’époque des Lumières dans un recueil de Mme de Villeneuve. Je suis partie de cette version mêlée des ambiances vénitiennes de Straparola pour écrire. Très vite, Aurélia s’est emparé de mon texte pour en donner sa vision.
À vous maintenant, lecteurs, de vous laisser envahir par cette histoire…

Rendez-vous à Venise

 ©Illustrations Aurélia Fronty