À la radio

Une belle chronique de Denis Cheissoux sur Ma planète d’Emmanuelle Houdart (aux Fourmis Rouges) et Dans le ventre de la Terre avec Fanny Ducassé (au Seuil).

Sur France bleu Limousin, les mots émouvants de Cyril Malagnat pour S’aimer… (éditions À pas de loups).

 

Des enfants et des larmes

Affiche du salon de Valence14 au 17 janvier 2015, salon de Valence. LAssociation Drôme lecture, la Maison pour tous, des enseignants, tous réunis pour mettre le livre en lien parmi des habitants venus de tous les horizons.

Le soir de mon arrivée, c’est la rencontre, forte, avec les dames de l’atelier de Judith Gueyfier, les “mamans”, neuf femmes qui ont osé le dessin pour se raconter à travers des Recettes d’amour et d’ailleurs. Les jours suivants, dans un joyeux désordre, des classes, encore des classes, et des rencontres avec des adultes, les “mamans” et un groupe dadultes apprenants. Pas facile de se retrouver en situation délève quand on a déjà une partie de vie derrière soi… le courage, la curiosité, lécoute de ces hommes et de ces femmes mont appris beaucoup. Bravo à Martine, Deveeka et tous ceux qui encadrent cet atelier à l’année !

Des moments truffés d’émotion dans un mois de janvier si secoué. Des enfants qui inventent le secret de Mamilona avant de le découvrir dans le livre, qui réfléchissent autour du mariage de Bala… Et le vendredi, en fin de matinée, linattendu. Une classe de CP/CE1 de l’école Célestin Freinet, des enfants si jeunes, les couloirs de l’école, des dessins de mots de l’Ogre collés, puis une salle dans le noir. On s’assoit en… silence. Rideau.

Les élèves de CP-CE1 de l’école Freinet à Valence ont travaillé sur des albums de Cécile Roumiguière et en particulier sur son album “l’Enfant Silence”. 
Après un travail en arts visuels et en lecture voici la mise en voix de l’enfant silence par Marcos, Maïssoun, Elyès, Sohan, Elina, Naïm, Lény, Anna, Maïa, Dina, Lisa, Timéo, Kahyla, Bilal, Siham, Domitille, Malia, Salim, Mohamed et Adèle.

 

« Pourquoi elle pleure la dame ? » Je n’ai jamais autant pleuré en classe que devant ce diaporama. L’enfant silence lu par ces voix d’enfants, les peintures lancées à partir de couleurs mises sur une émotion, sans avoir vu les images du livre mais après avoir visionné un documentaire où Soulages explique comment il peint, le thème, la coïncidence des événements, la profondeur des regards des enfants devant mes larmes… Jamais.

Merci aux enseignantes, Samia Toudji et Sophie Leblanc, aux enfants, à l’école, merci à… Célestin Freinet.

• L’enfant silence est dans la liste Éduscol de proposition de ressources éditée en réaction aux assassinats commis le 7 janvier 2015 pour parler de liberté de conscience et de liberté d’expression dans le premier degré. Avec Benjamin Lacombe, nous en sommes profondément touchés.