Valises de printemps

De-ci de-là, retour sur mes dernières périgrinations en rencontres et salons…

espe-nantes• Une table ronde à l’ESPE de Nantes (université des futurs enseignants) : le livre numérique dans tous ses états, en compagnie de Thomas Baas et de Marie Dorléans. L’après-midi, un atelier lié à l’écriture en réseaux, de très beaux moments. Merci à Anne Collinot et aux organisateurs !

limoges-printemps• Le printemps pointe son nez à Limoges… Avec la parution en avant-première des Fragiles !
Des rencontres, un salon, des copains, des organisateurs toujours aussi sympas, des people fatigués, des fous rires, et quelques chauve-souris…

• À Albi, le Tarn coule sous le splendide bâtiment qui accueille le salon. Des rencontres encore, avec des lecteurs d’Angel et d’autres de Lily, des lycéens qui débordent de questions et un goûter couleur Algérie. Toujours avec Lily, une boîte magique qui contient tout tout tout du roman, des bénévoles attentifs, chaleureux, des libraires tout aussi sympas, une organisation au top…

• 1er mai debout à Arras, en plein soleil, sur une place à l’architecture de contes… D’éléphant en papillon, maisons à dire, maisons à lire, une lecture le samedi à la médiathèque de Laurence et Laurence à Izel-les-Hameaux.
Et là encore une équipe qui court partout, des copains, des copines, des enfants qui m’apprennent à dessiner un oiseau, des amies de réseaux rencontrées “pour de vrai”, un libraire ému qui a tous les livres de Claire Franek sur sa table, des stagiaires toutes en sourires et … un piano bar.

Limoges, le printemps et… la gareLimoges, rare moment de pause chez les U4 (avec Florence Hinckel et Vincent Villeminot)Albi, le soleil et le TarnAlbi, goûter au lycéeAlbi, les lycéens, les enseignantesAlbi, la boîte Lily (merci Marie…)Arras la nuitArras le jour et des poules sur le marchéArras. Attention, une lectrice attaque le stand des Fourmis rouges ! (avec Brune Bottero)Arras, achats et cours de dessin par Lilas et Titouan

Les Correspondances, Manosque

Lily à Manosque

Présentation de "Lily" à Manosque 2015C’était le 25 septembre dernier… Lily nommée au prix littéraire des adolescents du département des Alpes-Haute-Provence, c’est déjà un bonheur, mais quand en plus je suis invitée à  présenter le roman devant des classes venues tout exprès aux Correspondances pour une rencontre animée par Maya Michalon et traduite en langue des signes, ça fait… combien de bonheurs conjugués ? Beaucoup.

Installée devant une fresque de Laurent Corvaisier, la rencontre ne pouvait être que chaleureuse, vivante. Un moment intense.

L’après-midi, jury d’une battle enfiévrée, chacun cherchant sa façon de faire lire un livre aimé. Des participants plus enthousiastes et imaginatifs les uns que les autres, difficile de les départager, tout le monde est vainqueur, et en tout premier lieu, les livres et la lecture…

Au-delà de ces interventions, les Correspondances, c’est un bain de littérature concentrée. Sur les places, sous les platanes, au milieu du marché, des écrivains, des lecteurs, des diseurs, des raconteurs, des écritoires, des discussions, des mots dans tous leurs états. C’est fort, et c’est beau. Le soir, des lectures, comme celle que Rachida Brakni a faite de L’autre fille, d’Annie Ernaux, ou encore celle de Virginie Despentes avec Le requiem des innocents de Calaferte. Inoubliable.

 

Merci à Marie-Christine Aveline et Lætita d’Éclat de lire, merci aux Correspondances… Je reviendrai, c’est sûr.

Présentation de “Lily”.“Lily” en langue des signes aussi.La battle : collégiens et lycéens acharnés à défendre leur livre préféré.La battle et des mises en scènes très réussies.Instant décicaces.“Lily” sous le soleil de Manosque.

Photos : © Michèle Chaix et photographe officiel des Correspondances.