• carnet

    Notre-Dame, jamais de la vie…

    Jamais de la vie on aurait cru voir ça… C’est la phrase de ma mère, ce matin, au téléphone. Ses mots rejoignent mes pensées d’insomnie. On est sidérés par les images des flammes ravageant ce monument du cœur de Paris parce qu’on ne pouvait pas imaginer sa destruction, ou plutôt imaginer que Notre-Dame soit défigurée, parce que Notre-Dame était éternelle. Et déjà dans cette affirmation le passé vient nier le qualificatif. Aboutissement esthétique, summum de l’art gothique, déesse architecturale et muse de tant d’écrivains, de peintres, de cinéastes, d’artistes, symbole de la beauté, symbole de notre civilisation, de « la » civilisation, de l’Histoire de France et au-delà, symbole de l’énergie…

  • carnet

    Merci, Agnès

    Midi et demi, sortie du métro Quinet J’attends Cécile, une autre Cécile, une au sourire grand comme un soleil. On a rendez-vous pour déjeuner. Le printemps balaie Paris d’une lumière presque trop pure. Sur un scooter, un couple passe, séparé par un cadre à quatre carrés, image de ciné. La nouvelle s’affiche sur l’écran de mon téléphone : décès d’Agnès Varda. Bien sûr, on s’y attendait, mais la nouvelle résonne comme une impossibilité. Les rues de Paris ne seront plus jamais tout à fait les mêmes : Agnès-Cléo ne les arpentera plus. Lunettes noires pour cacher mon regard embué. Agnès m’accompagne depuis mes années de fac. Elle m’a tenu la…

  • lecture,  salon

    S’aimer, la lecture

    Dimanche 24 mars, en quatuor avec Alex Cousseau, Joanna Concejo et Françoise Rogier, création de la lecture de l’album “S’aimer” à l’occasion du salon du livre jeunesse Erdre & Gesvres, Une lecture en direct que vous pouvez découvrir sur le site de Plateau Lecture. Une expo de l’album est présentée à la médiathèque de Grandchamp-des-Fontaines. Et mercredi 20 mars à 18 heures un spectacle autour de S’aimer réalisé par la médiathèque et l’école de musique. Il sera suivi d’une table ronde en présence de l’autrice du livre, Cécile Roumiguière et de son éditrice, Laurence Nobécourt.

  • etc.

    We have to change

    Onze minutes indispensables Greta Thunberg prend la parole, cette parole des enfants, des jeunes, qu’il faut non seulement entendre mais mettre en avant. C’est une priorité, le passage obligé pour le futur de notre civilisation. ©Photo Anders Hellberg dans le New Yorker octobre 2018