Shéhérazade : les raisons de la colère

En avril dernier, avec un collectif d’autrices, d’auteurs et autres personnes des métiers du livre, on mettait en ligne la pétition Shéhérazade en colère. Aujourd’hui, alors que des discussions sont censées être en cours à ce sujet, la SCELF, société de gestion de droits d’éditeurs, envoie ses vœux de bonne année et… un lien sur les tarifs de droits sur les lectures, toutes les lectures, avec ou sans billetterie.

Retour sur cette histoire navrante. Continuer la lecture de « Shéhérazade : les raisons de la colère »

Le doux métier que voilà

Pour ceux qui ne veulent pas plumer leur auteur et qui se demandent comment on en arrive à une heure du conte payante en bibliothèque… Ou tout simplement pour ceux qui ne connaissent rien à ce drôle de métier et aimeraient bien en savoir un peu plus.

Étape 1 : le portrait de l’écrivain

Tableau nº1

L’écrivain est un écrivain, pas une écrivaine, il porte une barbe, s’enferme dans un bureau qui sent l’encaustique, parfois en robe de chambre, l’inspiration n’attend pas ! Il se pose devant une fenêtre avec vue sur — au choix — une forêt, un lac ou l’océan, et il ne se préoccupe de rien d’autre que de coucher sur le papier des mots, des histoires que d’autres liront avec bonheur, plaisir, rage ou agacement.

Tableau nº2

Effacez tout, on reprend.

Continuer la lecture de « Le doux métier que voilà »