prix

Une pépite et de la poésie

Le salon du livre et de la presse jeunesse de Saine-saint-Denis a décerné ses pépites. Pas de pépite pour Filles de la Walïlü, nommée dans la catégorie “fiction ado”, elle revient à J’ai vu Sisyphe heureux, de Katerina Apostolopoulou aux très belles éditions Bruno Doucey. On ne peut pas en vouloir à la poésie quand elle prend toute la lumière sur le devant de la scène… La poésie est beauté, elle est rebelle, actuelle, essentielle. Vive la poésie ! Et vive les Pépites.

La pépite d’or revient à Bernadette Gervais pour son imagier ABC de la nature aux éditions des Grandes personnes.

Bravo à tous les lauréats et toutes les lauréates, avec une pensée joyeuse pour Cécile Becq, qui a la pépite BD avec Franck Manguin chez Sarbacane.