• prix,  salon

    Les Pépites !

    Une grande joie J’aurais voulu écrire un article joyeux, à 100% heureux, vous dire tout simplement mon grand, mon très grand bonheur à voir mon roman Filles de la Walïlü nommé aux Pépites. Les Pépites du SLPJ et de France Télévisions sont des prix remis à l’ouverture du Salon du Livre et de la Presse Jeunesse qui a lieu depuis plus de trente-cinq ans à Montreuil, en Seine-Saint-Denis. C’est “le” prix littéraire en jeunesse, ou plutôt “les”, puisqu’il y a une Pépite par catégorie : livre illustré, fiction junior, fiction ado et bande dessinée. Les titres sont sélectionnés par un comité de professionnel·es du livre, puis lus par un jury…

  • salon

    Le salon à Montreuil

    Clap de fin sur 2018 Rencontres À Montreuil, on rencontre des lecteurs, des lectrices, des blogueuses, des blogueurs, des copains, des amies, des éditrices, des éditeurs, des attachées de presse, de com, des femmes et des hommes qui organisent d’autres salons, des libraires, des visages qu’on reconnaît bien sûr mais où donc s’est-on vus ? Des inconnus qui sourient aussi, et tous ceux qu’on aurait aimé voir et qu’on n’a pas vus. Tête qui tourne, vertige des « Salut comment ça va ? » et des « Super et toi ? », des escaliers qui montent quand on pensait qu’ils descendaient au gré d’une spatialisation bousculée par la fatigue. Et encore des visages,…

  • salon

    Montreuil 2019

    Se voir à Montreuil… Pour causer du temps qui court comme de nos futurs, parler de livres, de lectures, de tout et de rien, pour prendre rendez-vous au calme, se claquer une bise ou juste se croiser un moment. J’y serai le jeudi 29 > 13/15 h > sur le stand de la Charte, puis vendredi 30 > 19/21h > à la soirée Encrages (avec un moment de lecture), samedi 1er décembre > 14h30 lecture dessinée avec Benjamin Lacombe et Justine Brax, scène BD (F2), et 15h15/17h > dédicaces au Seuil (J5) avec Éric Singelin, et encore 17/19h > dédicaces sur le stand À pas de loups avec Carole Chaix (G8), dimanche…

  • salon

    Montreuil, le retour

    Montreuil 2017, on l’a fait ! Et je ne sais pas pourquoi, juste là, David vient squatter sur ce mur… Traverser des nuées d’enfants, petits et grands (à Montreuil, on a tous le droit d’avoir dix ans), des livres à ne plus savoir où poser son regard, vouloir tout voir, ne rien voir, sourire, bisouter, rebisouter, resourire, signer, discuter, imaginer, avoir une envie d’écrire là tout de suite pour ne pas perdre le fil, se dire que ce n’est pas la meilleure idée…