• prix

    “Filles de la Walïlü”
    et les Pépites

    Les Pépites de ce Montreuil 2020 ont été un beau moment, même à distance, on était un peu tous ensemble à espérer, vibrer, attendre, lire… Dans la catégorie “fiction ados”, J’ai vu Sisyphe heureux de Katerina Apostolopoulou a emporté la Pépite dans son pays de poésie, bravo bravo ! Reste les lectures sur la télé du salon, et les chroniques par les membres du jury, bravo à elles, bravo à eux aussi ! Ariane, membre du jury,parle de Filles de la Walïlü Un zeste de Pépite,lecture par Alice Barbosa

  • salon

    Mon Montreuil 2020

    Une formidable équipe Tout d’abord, je voudrais lancer un « hip hip hip houra » pour la fantastique équipe du salon, le SLPJ93. Dans cette année terrible, de confinements en confinements, qui aurait cru qu’elle réussirait à sauver ce salon primordial pour le monde de la littérature jeunesse, pour les lecteurs et les lectrices, et pour les enfants et les jeunes de Seine-Saint-Denis ? Pas grand monde, il faut bien le dire… Mais oui, elles l’ont fait ! — je me permets de féminiser la phrase, il y a des hommes dans l’équipe, bien sûr, mais beaucoup plus de femmes. On imagine la somme d’énergie, d’imagination, de dépassement des moments de découragement…

  • presse

    Kibookin

    Le SLPJ93 m’a fait un beau cadeau… une interview Kibookin ! Une réalisation fine et pertinente pour tracer en quelques minutes le portrait d’auteurs et d’autrices. Les Kibookin de Gilles Bachelet, Jo Witek, Hélène Vignal et tant d’autres, à voir en cliquant ici !

  • prix

    Une pépite et de la poésie

    Le salon du livre et de la presse jeunesse de Saine-saint-Denis a décerné ses pépites. Pas de pépite pour Filles de la Walïlü, nommée dans la catégorie “fiction ado”, elle revient à J’ai vu Sisyphe heureux, de Katerina Apostolopoulou aux très belles éditions Bruno Doucey. On ne peut pas en vouloir à la poésie quand elle prend toute la lumière sur le devant de la scène… La poésie est beauté, elle est rebelle, actuelle, essentielle. Vive la poésie ! Et vive les Pépites. La pépite d’or revient à Bernadette Gervais pour son imagier ABC de la nature aux éditions des Grandes personnes. Bravo à tous les lauréats et toutes les…