• prix

    “Filles de la Walïlü”
    et les Pépites

    Les Pépites de ce Montreuil 2020 ont été un beau moment, même à distance, on était un peu tous ensemble à espérer, vibrer, attendre, lire… Dans la catégorie “fiction ados”, J’ai vu Sisyphe heureux de Katerina Apostolopoulou a emporté la Pépite dans son pays de poésie, bravo bravo ! Reste les lectures sur la télé du salon, et les chroniques par les membres du jury, bravo à elles, bravo à eux aussi ! Ariane, membre du jury,parle de Filles de la Walïlü Un zeste de Pépite,lecture par Alice Barbosa

  • prix

    Une pépite et de la poésie

    Le salon du livre et de la presse jeunesse de Saine-saint-Denis a décerné ses pépites. Pas de pépite pour Filles de la Walïlü, nommée dans la catégorie “fiction ado”, elle revient à J’ai vu Sisyphe heureux, de Katerina Apostolopoulou aux très belles éditions Bruno Doucey. On ne peut pas en vouloir à la poésie quand elle prend toute la lumière sur le devant de la scène… La poésie est beauté, elle est rebelle, actuelle, essentielle. Vive la poésie ! Et vive les Pépites. La pépite d’or revient à Bernadette Gervais pour son imagier ABC de la nature aux éditions des Grandes personnes. Bravo à tous les lauréats et toutes les…

  • prix,  salon

    Les Pépites !

    Une grande joie J’aurais voulu écrire un article joyeux, à 100% heureux, vous dire tout simplement mon grand, mon très grand bonheur à voir mon roman Filles de la Walïlü nommé aux Pépites. Les Pépites du SLPJ et de France Télévisions sont des prix remis à l’ouverture du Salon du Livre et de la Presse Jeunesse qui a lieu depuis plus de trente-cinq ans à Montreuil, en Seine-Saint-Denis. C’est “le” prix littéraire en jeunesse, ou plutôt “les”, puisqu’il y a une Pépite par catégorie : livre illustré, fiction junior, fiction ado et bande dessinée. Les titres sont sélectionnés par un comité de professionnel·es du livre, puis lus par un jury…