• Anaïs Nin, journal
    carnet

    Anaïs Nin

    La lecture de mes vingt ans. J’ai lu son journal in extenso, en ai fait un sujet d’étude en licence, je le reprends, encore, parfois, je le feuillette. J’ai perdu le tome 1, celui qui était annoté dans toutes ses marges, un rangement mal fait dans une cave, le temps de travaux… J’en ai encore le regret. J’ai acheté l’intégrale, mais le regard de ce tome 1 déformé de ces pages lues et relues me manque.

  • carnet

    Une journée comme les autres

    Une journée comme les autres. À Paris, il fait gris. Sur ma table, un manuscrit en cours, feuilles en éventail, feutre débouché. À Francfort, les livres parlent en français dans des allées où l’on parle gros sous, traductions, misère des auteurs et splendeur des images énumérées de A à Z. Dans ma cour, le chat est parti. Il reviendra. Dans mes yeux, les larmes d’un rhume qui s’installe, c’est l’automne. Dans ma rue, le kiosque à journaux, il en existe encore. Et en vitrine, le sourire d’un homme à la une. Beau sourire, si ce n’était celui d’un meurtrier. C’est un artiste me dit-on ; oui, mais c’est un meurtrier. Il…

  • carnet

    2017 / 2018, la rentrée

    Rentrée des classes. En route pour une année de déplacements, de rencontres. Cette semaine, premières rencontres lectures dans les écoles, premier salon aussi, la fête du livre de Merlieux. Merlieux et ses levers dans les petits matins roses, ses bénévoles toujours attentifs, ses rues pavées de livres… Et un plein soleil d’été indien sur les dédicaces, les lecteurs, les auteurs et illustrateurs rencontrés, dont Anne-Lise Boutin qui a créé la nouvelle couverture de Pablo de La Courneuve. Les jours vont se faire plus courts… On peut toujours se dire qu’on aura plus de temps pour lire, et passer des soirées à refaire le monde avec les copains. Regarder des films aussi.…