D’un Montreuil à l’autre

Voilà la grande fête de Montreuil, ses allées bondées de livres, de lecteurs, d’auteurs, d’illustrateurs, d’éditeurs, de directeurs artistiques, de maquettistes, d’attachés de presse, de blogueurs, de bibliothécaires, d’organisateurs d’événements, d’enseignants… d’amis, de copains. Mais un Montreuil privé des classes, privé d’enfants. Cette année, la couleur Montreuil est ternie, un peu comme un film, un vernis pas sélectif du tout qui grise les plus petits moments du quotidien.Salon de Montreuil 2015

Ce qui ne nous empêchera pas d’y être, stylo, crayon et verre à la main, pour clamer, comme Alice dans son Pays des Merveilles (*Lewis Caroll) :

« Imagination is the only weapon in the war against reality. »*

vendredi 11h

lancement de Parole de papillon, stand des éd. du Pourquoi pas ? (J12 au rdc)

samedi

11 à 12h · éditions du Pourquoi pas ? (J12)
13 à 15h · dédicaces sur le stand de La Joie de Lire (H11)
17 à 18h · stand de la Charte (G2)
18 à 20h · avec Carole Chaix, stand Thierry Magnier (H17)

dimanche

14h30 à 16h · La Joie de Lire (H11)

lundi

11 à 12h · éditions du Pourquoi pas ? (J12)
14 à 16h · avec Carole Chaix, stand À pas de loups (C34)

Évreux, lecture dessinée

L’enfance couleur Magnier

Encore un retour en arrière… sur le samedi 7 novembre et le salon d’Évreux cette fois. Avec Carole Chaix, invitées par la Librairie L’oiseau lire et la Médiathèque de la ville, on a présenté une lecture dessinée, un moment tout spécialement concocté pour l’invité d’honneur, Thierry Magnier.
Lecture d’extraits des albums qu’on a édités chez lui, en duo ou avec d’autres, au gré d’articles du Dictionnaire fou du corps, de Katy Couprie, et en final la lecture d’un inédit, les premiers mots de notre projet de BD L’aube verte. Le tout en musique et mis en image en direct par Carole.

Le stand Thierry Magnier.Entrée du spectacle…La (grande !) page blanche.… et des ronds de couleur.Le public.Pour cette “enfance couleur Magnier”.Des mots lus, les miens, ceux d'Annie Agopian, de Katy Couprie.“Mon chagrin éléphant” sous les pinceaux de Carole. Encre, acrylique, collages…… pochoirs et bombe.“Dans la tête d'Albert”, d'Annie Agopian.Un portrait, celui de la “Princesse au Palais”.Un projet en cours, “L'aube verte”.Une page en mouvement.Les images se mêlent aux mots.Salut…Au final…… la page.

Merci à Michèle Chaix pour les photos.

Une interview avec Carole sur Principe actif, la radio associative d’Évreux.

Esperluette

Malgré tout, avec acharnement, en s’aimant, en riant… vivre.

Ce week-end, trio complice à Cluses : invitée d’honneur avec Metin Arditi, Carole Chaix convie deux de ses auteurs à partager une matinée de surprises autour de la création.
Avec Annie Agopian, auteur (entre autres !) de Dans la tête d’Albert, “Dommage que ce ne soit pas un cocktail”, dimanche 10h30, palais des Esserts.

Vendredi, rencontres dans les classes, samedi et dimanche, dédicaces.

Le programme, ici.