• rencontre,  résidence

    À la maison des utopies

    Départ pour le temps 1 de la résidence en duo avec Carole Chaix, une aventure montée par les Nomades du livre et les Grains de lire autour de Carpentras. Pour commencer, dix jours de création sur place, une journée d’ateliers, de rencontres, et deux invités : • Ingrid Thobois, pour une soirée rencontre et une journée d’ateliers, • Thierry Magnier, pour une soirée rencontre autour de “écriture(s) et utopie(s)”. On vous donnera des nouvelles…

  • atelier,  lecture,  résidence

    La maison des utopies

    Lancement d’une résidence Une résidence, ma première résidence. Mais une résidence en duo, avec ma complice Carole Chaix, et sur des terres connues, celles des Nomades du livre, autour de Carpentras. Elle aura lieu en 2016 et fait suite à la résidence de Carole en Erdre-et Gesvres. Les portraits, les paysages que Carole a rapportés des bord de l’Erdre sont le terreau d’une future BD, L’aube verte. La résidence avec les Nomades est une pousse surgie au pied de ce projet, une envie de parler de territoires, de voyages, d’utopies, aller même jusqu’à inventer une carte des utopies et en faire un jeu, un objet prétexte à rêveries, à réflexions…

  • résidence,  salon

    Salon en Erdre & Gesvres

    Pour de vrai, pour de faux… Du 24 au 29 mars 2015, je suis à Sucé-sur-Erdre, près de Nantes, avec un passage par Ancenis et les classes qui participent aux Incorruptibles. Sucé-sur-Erdre, ou le salon du livre jeunesse en Erdre & Gesvres, est un événement créé il y a onze ans par Claire Clément, et quel événement ! Chaque classe crée, fabrique, imagine, autour des livres, on y fait des rencontres en duo avec Carole Chaix, des lectures, des tables rondes, des expositions… bref, une semaine de folie, entre rêve et réalité, en compagnie de toute l’équipe du salon et une nuée d’auteurs, d’illustrateurs, les éditions du Rouergue en invité d’honneur et… Carole…

  • atelier,  lecture,  résidence

    Un temps sur un fil

    Il se passe de drôles de choses en terres nomades… Une intervention en parenthèse sur la résidence de deux artistes, c’est un temps sur un fil. On ne veut pas déranger, on dérange pourtant, forcément. Et de ce bousculement à trois naissent des moments inattendus. C’est bien là ce qu’on en attend. Avant moi, Carole Chaix, Franck Prévot et Julia Wauters sont venus mettre leurs pieds dans les pas de Cécile Gambini et de Thomas Scotto, les deux résidents officiels. D’ateliers en lectures, d’événements en rencontres, la résidence suit son chemin de traverse… La boutique éphémère s’est faite luciole, elle pulse dans la nuit de Carpentras. On se retrouve tous le 20…